NTSC vs. PAL : deux standards mondiaux pour les images télé

Un monde partagé en deux

Le monde est divisé en deux grands espaces pour la vidéo : le NTSC et le PAL. Même si l'on parle de TVHD, cela ne veut pas dire que le standard est le même pour tous.
Le NTSC est la norme pour les USA, le Japon et une grande partie de l'Asie. Le PAL se retrouve en Europe et dans ses protectorats, qui sont en PAL ou dérivés et améliorations (comme le SECAM français).

Ces deux familles regroupent une diversité de variantes qui ont en commun la fréquence de rafraîchissement et le nombre de lignes qui composent l'image. En effet, il a été choisi comme base de temps, la fréquence du réseau électrique du pays concerné. Ainsi, aux USA, le secteur étant en 110V à 60Hz, la télévision utilise un rafraîchissement de 60Hz. Tandis qu'en France, nous sommes en 220V à 50Hz, le SECAM est donc à 50Hz.

pal

 

Crédit photo : Réparation électronique Saint-Nicolas

Plus souvent, mais moins de lignes

Le système NTSC, synchronisé sur le secteur à 60Hz, balaye la surface du tube (télévision conventionnelle) 60 fois par seconde. Les tubes contiennent des phosphores qui ont une certaine rémanence, ce qui a permis de baisser la fréquence de balayage. En fait, ce sont deux demi-images -les trames- qui sont affichées toutes les 1/60e de seconde. Cela correspond à la vidéo entrelacée. Les créateurs de la télévision ont établi que 525 lignes suffisaient à recréer une image complète en NTSC. Nous avons donc 2 trames de 262 lignes (x2=524) plus le temps que le faisceau met à remonter du bas droit de l'écran vers le haut gauche, et ce, pour les 2 trames consécutives (cela prend le temps d'une ligne). La première trame balaie donc les lignes impaires du téléviseur, tandis que la seconde trame s'occupe des lignes paires.

Sur ces 262 lignes, il n'y a que 240 lignes d'image utile, c'est-à-dire celles qui forment le sujet que l'on filme, les 22 lignes supplémentaires servent à la gestion du téléviseur (synchro, étalonnages, sous titres, etc.).

En conclusion, Sélect Audio explique qu'een NTSC, nous ne voyons réellement que 240 lignes 60 fois par secondes... mais comme les trames se combinent (image entrelacée), nous percevons une image de 480 lignes.

Le PAL comme le SECAM, utilisent une base de temps à 50 Hz, car chez nous, le courant est ainsi. Pour des raisons contestables, le standard a retenu un nombre différent de lignes: 625 pour une image complète. Nous avons donc deux trames de 312 lignes, avec 288 utiles qui se succèdent tous les 50iemes de seconde.

 

2007-2010 Envoyercefichier.com- All Rights Reserved - Contacts